• - Vers 1130-1160. Blagrave seigneurie des premiers seigneurs de Lanvalei

    Vers 1160

     

    Blagrave et Eastbury fiefs des premiers seigneurs de Lanvalei

     

     Blagrave: Terre assise proche de Eastbury aujourd'hui en la paroisse de Lambourn, cela en le comté du Berkshire, proche de Londres et à l'ouest de cette ville. Hier la terre seigneuriale de Lambourn semble avoir été avant 1155 le bien propre de Josce de Dinan alors seigneur du castel de Ludlow. Josce laissera pour « héritiers » deux enfants, Sybille et Hawise, dont l'une d'elles épousera Hugh de Plukenets ou Hugues de Pleugueneuc issu d'une terre bretonne assise proche de Lanvallay. La terre de Blagrave et certaines de Eastbury étaient elles "possessions" des seigneurs de Lanvalei...
    Par son mariage avec Sybille de Dinham, l'une des dites héritières de Josce de Dinan, Hugues de Pleugueneuc entre donc à son tour en possession d'une partie de la seigneurie de Lambourn ce seigneur décédant en 1202 l'autre partie de la seigneurie de Lambourn revenant elle de droit à Fulk Fitzwarin époux de Hawise deuxième fille de Josce de Dinan.
    Hugues de Pleugueneuc par sa femme transmettra sa partie héritée de Lambourn à son fils Josce de Plukenet, petit-fils de Josce de Dinan, sa mère Sybille elle étant encore citée vivante en 1212. L'autre partie de la terre de Lambourn, relevant hier de Josce de Dinham, nommée « Grandisons », sera elle transmise par voie d'hérédité à Foulques II Fitzwarin seigneur de Whittinghon et époux de Hawise de Dinham fille du dit Josce de Dinan ou de Dinham. Foulques II alors encore en vie réglera à la couronne pour cette même terre, et cela au seul nom de sa femme, 100 livres d'impôt  afin de pouvoir rester en la possession de la dite terre. Mort en 1198, Hawise elle décédant en 1220, Foulques III leur enfant à tous deux, la vie de ce dernier étant en grande partie à l'origine même de la vie légendaire de l'Outlaw Robin Wood, lui entrera à son tour, cela toujours par voie d'hérédité, de cette même terre nommée Grandisons. L'une des héritière de cet enfant épousera elle John Tregor celle-ci au nom du douaire de sa mère recevant la dite terre cette même terre relevant cependant toujours par droit de féodalité de la seigneurie de Fitzwarin. Ainsi différents droits attachés à la dite terre de Lambourn furent-ils octroyés successivement à l'abbaye de Stanley par les seigneurs de Plukenet et de Fitzwarin.
    Au lendemain de 1154, année en laquelle accédera à la couronne Henry II fils de Mathilde, une autre terre elle aussi assise en la paroisse de Lambourn, nommée Blagrave, sera quant à elle confiée par le dit Henry II roi d'Angleterre à Raoul de Lanvalei frère aisné de Guillaume ou William 1er de Lanvalei. Josce de Dinham semble avoir reçu à la même époque la seigneurie dite de Lambourn des mains même d'Henry II ce dernier le récompensant ainsi de la perte du castel de Ludlow survenue un peu plus tôt cela malgré l'autorité contestée de sa mère la dite Mathilde dit l'Emperesse. Ainsi Henri II d'Angleterre, né en 1133, semble devoir récompenser en une même paroisse ou en une même région, cela au lendemain de son accession au trône d'Angleterre, deux seigneurs bretons très voisins, à savoir Josce de Dinham et Raoul de Lanvalei fils aisné "d'Alain fils de Henri" le dit Raoul étant lui reconduit dans la terre de Blagrave ce dernier étant aussi seigneur de la terre de « le Wyke » en le Eastbury; Alain sont père semble en effet avoir été lui aussi "possesseur" de cette même terre dite de Blagrave laquelle demain relèvera en effet du comté de Lambourn et donc de Josce de Dinham. La terre de Wyke était assise quant à elle en le comté du Sussex au sud de Londres.                                                             William 1er de Lanvalei et son frère aisné Raoul ont vu tous deux le jour vers 1130 cela à l'image du dit roi Henry II né lui en la dite année 1133. Entre 1190 et 1194 la dite terre de Blagrave semble avoir été « retirée » aux dits seigneurs de Lanvalei puisqu'elle sera alors déposée entre les mains seigneuriales de Robert de Burdon. Toutefois dès l'année 1194 elle sera de nouveau restituée aux seigneurs de Lanvalei puisque William II de Lanvalei fils de William 1er en 1194 paiera 15 marks pour sa dite terre de Blagrave assise en Lambourn ; Raoul II de Lanvalei, fils héritier de William 1er et frère de William II de Lanvalei, sera dit un peu plus tard être « en possession » de cette dite terre de Blagrave. Comment cette terre, hier bien de Raoul 1er de Lanvalei, est-elle tombée entre les mains de ses neveux fils de William 1er de Lanvalei son frère ? Cette dernière possession sera donc l'objet peu après d'un litige entre les deux frères semble t-il puisque une discorde relative à cette terre opposera un Raoul de Lanvalei à un Williame de Lanvalei. Cela se fera il nous semble à l'avantage du dit William II puisque William III son fils, petit-fils héritier de Guillaume 1er de Lanvalei, sera lui en possession ou sera dit « Tenant » de la dite terre de Blagrave en l'année 1210 cela c'est à dire 5 années avant la signature de la Magna-Carta à laquelle participera activement le dit William III de Lanvalei. Cette possession par William III de Lanvalei est en effet entièrement confirmée par le fait même que John de Burgh époux de Hawise fille du dit William III de Lanvalei sera à son tour possesseur de cette dite terre de Blagrave.
    Toujours est-il que peu après 1154, l'année en laquelle accédera à la couronne Henry II, Raoul 1er de Lanvalei frère aisné de William 1er de Lanvalei, tous deux nés donc vers 1130, recevra aussi du dit roi d'Angleterre la dite terre nommée « le Wyke » assise en le Eastbury . Lui ayant semble t-il repris cette même terre vers 1164 Henry la confie une nouvelle fois à Raoul 1er frère aisné de William 1er puisque le dit Raoul 1er en est alors de nouveau le « tenant » en 1173 ; Raoul 1er né vers 1130 est alors âgé d'environ 43 ans. Raoul II de Lanvalei né vers 1170, fils héritier de William 1er et frère de William II, lui décèdera en 1209 en tant que « Tenant » de la dite seigneurie de Eastbury et cela pour la dite terre nommée « le Wike » ; son héritière à la terre de cette même seigneurie sera Maud de Lanvalei, laquelle, sa fille probable, prendra pour époux en 1219 Richard Walley dit aussi Walens ou le Waleys. Elle prendra ensuite pour second époux Gilbert de Mareys ce dernier devenant par sa femme Maud le nouveau « Tenant » de la dite seigneurie de Eastbury ; il sera ainsi « dénommé » en 1231. Raoul Walens ou Raoul le Waleys fils des dits Richard et Maud entrera en possession de son héritage paternel et maternel mais décédera jeune vers 1215 laissant pour uniques héritières que ses deux sœurs nommées respectivement Agnès et Juliana cette dernière prenant pour époux Geoffroy de Wrokeshale ; de son second époux Gilbert de Mareys Maud de Lanvalei aura cependant une troisième enfant née elle Agnès de Mareys ; celle-ci meurt aussi sans enfant, cela en 1252.
    Sa demie -soeur Agnès, première du nom, elle prendra pour époux John de Mareys puis Raoul Hadley ayant eue de son premier époux John de Mareys 5 enfants dont un fils prénommé Thomas et 4 filles tous les cinq ses co-héritiers. Ses 4 filles nommées Joan, Amice, Anastacia et Agnès épouseront respectivement Simon le Breton ou le Bret, Thomas Grazenhoil, John de la Grave et William ou Guillaume de Gomeledon. Il n'est pas possible aujourd'hui de faire un lien entre ce dit Simon le Bret et celui qui beaucoup plus tôt en 1209 sera en litige pour la petite paroisse d'Abington avec Jehan de Lanvalei neveu de William 1er de Lanvalei.
    Juliana Waleys ci-dessus citée, sœur des dites Agnès et Raoul Waleys, femme du dit Geoffroy de Wrokeshale, aura elle pour enfant également un fils prénommé Eustache et quatre filles toutes quatre héritières de leur frère décédé jeune. L'aisnée Joan épousera John de Cerne  et aura pour enfant John de Cerne ; la seconde Rose elle prendra pour époux Richard de Brokenbergh et aura elle aussi pour enfant un garçon prénommé John  etc. 

     

     Quelques chartes latines citant les seigneurs de Saint-Clair et les premiers seigneurs de Lanvalei :

    Carta Huberti de Sco Claro ecclesiae S. Trinitatis de Norioicae de ecclesiae de Chancra et in eodem ..Charte de Hubert de Saint-Clair [pour les] églises de la Sainte-Trinité de Norwich, de Chancre et en la même...

     

    Avant 1185 William 1er de Lanvalei, avec Manasse Biset dapifero, Henrico de Oilleo, est "témoin" d'une charte  en vertu de laquelle le roi Henri II  confirme le don aux religieuses de Neasham, Durham faites avant par Emma de Teisa [il s'agit ici peut-être de la fille de Aedgarus Treissolz cité ci-dessous]

     Oliver de Lanvalei [ici Olivier de Lanvalei frère de William 1er et de Raoul] .  Willelmus de Lanualei donated “terram quam tenuit Ædgarus Treissolz extra muros Colecestrie et in Balkerne gardinum” to Colchester St. John, with the consent of “uxoris mee Gunnore et heredis mei Willelmi”, by undated charter, witnessed by “Robertus de Valuines, Radulfus de Lamualei, Oliuer de Lanualei, Radulfus filius Pain, Willelmus de Lanualei clericus nepos domini Willelmi de Lanvalei... William de Lanvalei  a donné la terre que tenait Edgard Treissol au dehord des murs de Colchester en le jardin de Balkern à Saint-Jean de Colchester, "avec le consentement de ma femme Guennore,  et mon héritier William": en cette charte daté sont témoins Robert de Valuine, Raoul de Lanvalei [ici nous supposons qu'il s'agit du frère  de William 1er et non de son fils puisque le lien de parenté "père-fils" est ici absent en cette charte] , Olivier de Lanvalei [ idem; le frère de William 1er et de Raoul 1er lesquels tous deux sont alors en ce jour présents côte à côte], Raoul fils de Pain, William de Lanvalei clerc, neveu du seigneur William de Lanvalei [celui-ci venant en dernier en cette charte, clerc de son état, il s'agit du neveu de William 1er de Lanvalei; à ce titre il serait donc un fils supposé de Raoul 1er de Lanvalei.; serait Guillaume père d'Olivier souche supposé des seigneurs de Coëtquen ? .

     

    Et Willelmo de Lanualei xij li. quas ipse recepit ad custodiam castelli de Colecestr' . de quibus debet respondere...Et Guillaume de Lanvalei XII livres pour qu'il continu de recevoir le castel de Colchester...

    Willelmus de Lanvalei” confirmed the donation of “decimis...in terris...quas Eudo dapifer eis dedit vel alii antecessores mei...Hamo de Sancto Claro et Willelmus frater eius...terram in Berle que dicitur Adgareslau et Grenestede et ecclesiam de Hamertune” made to Colchester St. John by undated charter, witnessed by “Willelmus clericus nepos domini Willelmi de Lanvalei, Radulfus de Lanvalui. William de Lanvalei [Ici William II de Lanvalei petit fils de Hamon de Saint-Clair par sa mère Gunnore. Il ne peut pas s'agir de Willaim 1er puisque celui-ci n'avait pas d'ancestres "donateurs" de la dite église de Saint-Jean de Colchester} confirme les dons de dîmes ...en terre...que Eudes dapifer ou tous les ancestres de William ont fait...Hamo de Saint-Clair et William le frère du même...les terres en Berle qui se nomment Adgareslau et Grenestede et  l'église d'Hamertune qui toutes trois furent hier offertes à Saint-Jean de Colchester. Furent témoin de cette charte William de Lanvalei clerc neveu du seigneur William de Lanvalei, Raoul de Lanvalei...

     

    Carta Willelmi de Lanvaley confirmans donationem huberti de sco claro avi sui ut ...Charte de Guillaume de Lanvalei confirmant la donation de Hubert de Saint-Clair son grand-père [Guillaume II de Lanvalei fils de Guillaume 1er de Lanvalei et de Guennora de Saint-Clair fille du dit Hubert. ]...

     

     

    Et seruientibus Willelmi de Lanualei xxx li. ad operiendam domum thesauri et ad gaiolam [gabiola pour caveola] faciendam...Et le service de Guillaume de Lanvalei XXX livres pour recouvrir [pour rendre, pour restituer, pour rembourser...] la maison du trésor et le faire mettre en geole...

     

     Willelmus de Lamualei filius Willelmi de Lamualei miles” donated “terram...ad Galweidone in Lexedene...pro dimidia virgata terre quam Clementia avia mea...pro anima matris mee Gunnore de maritagio suo in Westone donaverat to Colchester St. John by undated charter, witnessed by “Radulfo de Lamualei...Guillelmo clerico.. William de Lanvalei, fils de William de Lanvalei chevalier, donne la terre de Galweidone en Lexedene... pour une demie verge de terre  de Clemence mon aïeule [Clemence de Clare l'épouse de Hamon tous deux parent de Gunnore femme de William 1er de Lanvalei], pour l'âme de ma mère Gunnore qu'elle avait reçu en Westone pour son mariage. Sont témoins Raoul de Lanvalei; William de Lanvalei, clerc...

     

    Et Willelmo de Lanualei c s. bl. in Blakesgraue.

     

    Et eidem xx li. bl. in Estbiri cum filia et herede Radulfi de Lanualei. Et de même 20 livres en Eastbury avec la fille et héritière de Raoul de Lanvalei [il s'agit ici de Raoul fils de William 1er et frère de William II. Raoul sera en effet par son père héritier de Blagrave et de Eastbury hier tous deux biens de son oncle Raoul 1er  frère de William 1er].

     

    Witts de Lanualei .xlvi. ti. 7 . xin.s. 7 .iiii. d. p tinda benivot

     

    Willus de Lanualei qui infra etatem est tulit assisam ultime psentacois ad medicta ecclie de Abinton vjus abbatem de Waltham qui venit et vocavit inde ad warant. Simon le Bret qui ven. et warantizavit abbi donum qd fecerat et dicit qd tempe Reg Rici hoc fecit. E contra Willus dic qd placit suit int Johem de Lannalei et Simon le Bret de medietate ville de Abinton et de dampno qd receperat debuit solvere eidem Johi LXXX marc et fuerent attornate ille LXXX marc Willo de Lannalei patri suo et p debito illo quiet clan eidem Willo medietat ville cum ptineri et hac racone petit medietat ejusdem etc.

     

    ...fratem eius de V hidis terre in Abbliton in curia comitisse et dies datus est ipsi Simoni et Johannes de Lanuelei et Hamon f [ici abbrévation de filius] Alani et Willelmus frater eius sumoniti fuerunt ut fuissent in curia predicto Simoni responsuri. Et ad diem illum non uenerunt [nec] se essoniauerunt ; ad tercium diem predictus Johannes fecit se essoniari et dies datus suit ei per [essoniatorem suum] : et Hamon nec Willelmus se essoniauerunt nec apparuerunt et consideratum fuit in....son frère 5 hydes de terre [ou 5 hydes de terre en vergers situés en Abington] en Abington en la cour de la comtesse et donnés ce jour [confiées ce jour en la main de la comtesse de Bretagne]; eux mêmes, Simon et Jehan de Lanvalei et Hamon fils de Alain et Guillaume son frère ont été convoqué en la cour le dit Simon ayant répondu. Ils ne sont pas venu [Johannes de Lanvalei et Hamon fils de Alain et Guillaume son frère ne sont pas venus] et essonnier [escuse que l'on présente à son seigneur quand un empêchement empêche un vassal de se rendre à une convocation émise par son seigneur]; le troisième jour le dit Johannes a fait son escuse et donné son escuse et Hamon et Guillaume se sont escusés et ont comparu et il a été considéré...

     

    Et Johannes de Lanualei uenit [ou venit] et defendit sumonicionem et essonia [essonier ou exoine. Terme désignant le fait d'être comme vassal mandé par son seigneur. Ou bien escuse que l'on présente à son seigneur quand un empêchement empêche un vassal de se rendre à une convocation émise par son seigneur] sua et breue quod seruiens suus tulit in predicta curia ut curia dicit et quod Hamo f. Alani et Willelmus frater eius predesessores sui numquam illam terram tenuerunt set …Et Jehan de Lanvalei est venu et s'est défendu à la sommation et pour son escuse il a rapporté à la dite cour et dit à la cour que Hamon fils de Alain et Guillaume son frère, [ici Hamon et Guillaume, tous deux « frère » l'un de l'autre, tous deux fils du dit Alain] ses prédécesseurs, [ses prédécesseurs au dit fief contesté ces deux derniers étant neveux de Jerhannes. Hamon frère aisné de Guillaume, fils " d'Alain frère aisné de Jehannes", était de droit héritier de la dite terre puisque son dit père Alain était en effet « frère aisné » de Jehannes. A ce titre Hamon était donc en effet le possesseur « prédécesseur » de cette même terre] n'ont jamais tenu cette terre...

     

    Robertus de Curson, Benedictus de Wibertan', Lanbertus f. Tuli, Ricardus de Lee isti tulerunt recordum de curia comitisse de Britannia inter Johannem de Lanualei et Simonem le Bret de V virgatis [ou virgarum  ou viridarium: terre plantée ou vergers] terre in Abblinton ; dicunt pro curia quod Simon Breton tulit breue domini Regis de recto uersus [versus] Johannem de Lanuelei et Hamonem f. [f pour filius] Alani et Willelmum...Robert de Curson, Benedicte de Wibertan, Lanbert fils de Tuli, Richard de Lee ont pris le dossier en la cour de la comtesse de Bretagne entre Jehannes de Lanvalei et Simon le Bret de [au sujet de] 5 terres de vergers en Abington [dans d'autres actes écrits il s'agir de 5 hydes de terre] ; ils ont dit à la cour que Simon le Breton rapporte une breve [breve : discourt ou écrit concis] de son seigneur le roi contre le droit de Johannes de Lanvalei et Hamon fils de Alain et Guillaume …

     

    Alani et Willelmus! frater eius sumoniti fuerunt ut fuissent in curia predicto Simoni responsuri. ...Alain et Guillaume son frère ont été convoqués à la cour pour répondre au dit Simon...

     

    ...Lanualei. Et Simon Bret tulit aliud breue ut non protelaretur loquela illa nisi ad tercium diem et tunc posuerunt ei racionabilem diem de ultra mare ueniendi in curia inde responsurus. Et tunc judicio curie ceperunt terram Hamonis et Willelmi fratris sui [in manum comitisse] pro defectu illorum et detenta suit in manu predicte comitisse per XV dies et item detenta suit per alios XV dies et adhuc per tres alios dies et per IIIJ alios dies et...Simon Le Bret prit une autre breve non pour retarder l'allocution à l'exception d'un troisième jour et alors il mis un jour raisonnable pour au delà de la mer venir répondre à la cour. Et puis le tribunal pris la terre à Hamon et à son frère Guillaume [dans la main de la comtesse] pour leur defection et elle fut détenue dans la main de la comtesse pour 15 jours et item elle fut détenue pendant 15 autres jours puis pendant 4 autres jours...

     

    ...Valoniis, Gaufrido clerico de Lanualei, Radulfo de Lattimer, Radvdfo [Radulfo] de Lanualei, Willielmo de London [Guillaume de Londres] , Gaufrido filio Alani, Ricardo filio Gilberti, Andrea dispensatore, Henrico de Westle, David filio Brunman, Milone camerario, Fulcone  vanator, Reginaldo pistore, Rogero filio Aeliz, Johanne...de Valonis; Geoffroy de Lanvalei, clerc; Raoul de Lanvalei; Guillaume de Londres; Geoffroy fils d'Alain: Richard fils de Gilbert; André, intendant; Henri de Westle; David fils de Brunam; Milon camerié [Camérié : personne attachée à la Dignité du Pape]; Fulcon vanator [vanator: le responsable de la chasse] ; Reginald pistore [pistor : celui qui broie les grains, le boulanger] ; Roger fils d'Aeliz; Jehanne...

     

    Et Willelmo de Lanualei c s. bl. in Blakegraue. Et Willelmo (f. W.) Briewerre x li. bl. in Vplamburn'. Et Ricardo Walensi vij li. et x s. in Vplamburn' [ici Richard le Waleys qui épousera Maud de Lanvallei la propre fille de Raoul II frère de William II. Par son épouse petite nièce de Raoul 1er de Lanvalei Richard entrera en effet en possession de la dite seigneurie de Blagrave] R. Et eidem x li. bl. in Estberi cum filio et herede Radulfi de Lanualei. Et in Cocham et Brai c et xx li. bl. ...et de même 10 livres en Eastburi avec le fils et héritier [de] Raoul de Lanvalei...[il s'agit ici probablement de Raoul frère de Maude tous deux fils de Raoul II et petits enfants de William I ou neveux de William II].

     

    ...x libratas terre in Estbir cum filia Radulfi de Lanvalei et herede, per finem quem fecit cum domino Rege Johanne sine servicio nominato, quam Henricus Rex pater dedit antecessoribus uxoris sue... dix livres en la terre d'Estbir avec la fille de Raoul de Lanvalei et héritière, à la fin ceci fut fait avec le règne du roi Jean sans que le service soit nommé; que Henry père du roi [que Henry II père du roi Jean] a donné aux ancestres de sa femme...

     

    William 1er de Lanvalei garantira à son plus jeune fils Raoul la terre de Hamerton qu'il détenait de sa mère Gunnore de Saint-Clair. Cette "transmission" de la dite terre d'Hamerton faite en faveur de son plus jeune fils William 1er de Lanvalei la fera au lendemain de la mort de sa mère, la dite Gunnore.

     

    William II de Lanvalei fils de William 1er donnera à l'église de Saint-Jean de Colchester une donation faite en faveur de l'âme de Haise de Boclande sa femme et en faveur aussi de celles de son père et de sa mère Gunnore de Saint-Clair. Sero alors présent à ses côtés Jehan de Lanvalei cousin germain fils de Raoul 1er

     

    Monac de Rading .lv1. îi. nuo . in Bliebia. Et eisd .xxv. îi. nûo in Henred. Et Regin de Curtenai .l. îi. nûo . in Sutton. Et Monachis de Clu- niaco .lxv1. îi. 7 .xm. s. 7 .1m. d. in Ledecûba. Et Hug de Plugenoi . 7 Rad de Lanualei .lx1.R. bî.in Lamburn.

     

    ... diuisam de Wakeri' ij acras . et [totum] riffleium de Finneshaued de magno chemino usque ad essartum Willelmi1 de Lanualei . et totum essartum de Sethelle et iuxta apud occidentem totum curtum boscum usque in altum boscum de quercu …


    ...Et comes ponit loco suo Gilbertum de Lanualei. 2523. (Ebor') Quenilda de Carleton' (quam Waldulf' uir eius uocauit ad warantum1) uersus Jollanum de Carleton' de placito dotis per Henricum de Carleton'. A die sancti Hillarii in j mensem...

     

    ... Galfrido de Lanualei. militibus. Baldewino de Bolonia. Hugone de Essexa. Gocelino de Eresuuelle. Radulfo filio Galfridi. Willelmo de Buuetune. Radulfo espurun. Ricardo filio Euerardi. Nigello de Hauestune. Ricardo de Mannestune. et multis ...

     

    ...Et in Quietantia tre Willi de Lanualei de Henherst. XXXIIII s. 7 IX d

     

    Loqd de Johe de Lanualai q pet vsus Sim le Bret q t XX m de catall t Sim ven t dic qd n vult ei reponde desic ipe itur in svicio dni Reg n cur considavit t John pet qd ei allocet(r) qd Sim n comparuit ante diem tcium t Joh pdes op se cum lege sua q(a) vadiav at vsus Sim qd ipe Sim injuste t sn judico cur Com Britann eum de pdeis catall dissaisiav at ipe Sim t fil suus. T Will.le Meg(e) arripunt ipm Joh p manu dextam extnsa ult(a) libm dentes qd neq(i)t voluit abjurare sr eu pecunia illa. Considat qd Joh disronav pdeam pecun vs Sim t Sim fil suu t Will Lemegr in mia.

     

    Bercs. Loqd de Willo de Lanualai t Rad. De Lanualai de pl. tre a die Sci Mich in iij sepl t intim hant licencia concord.

     

    Bercshire. Dies dat. Willo de Lanvallai et Rad.de Lanualai ad audiend. jud. suu de pl. tre a dir sci. Mich. in III sepl.

     

    Ricardo Walensi l.s. bl. in Estbiri de quarta parte anni cum filia et herede Radulfi de Lanvalei ... Ricardus Walensis reddit compotum de c.l. pro habendo in uxorem Matildem de Lanval' curn hereditate ipsius Matildis". Pipe Roll 13 John, Berks.

     


    'H[enricus] Rex Angliae, et Dux Normanniae et Aquitanniae, et Comes Andegaviae, archiepiscopis, episcopis, comitibus, baronibus, justitiariis, vicecomitibus, ministris, et omnibus fidelibus suis Francis et Anglis totius Angliae, salutem. Sciatis me concessisse, et hac mea carta confirmasse, Burgensibus de Noting[ham] omnes illas liberas consuetudines quas habuerunt tempore Regis Henrici avi mei ; scilicet, Tol et Theam, et Infangenetheof, et Thelonea, a Thurmotestona usque ad Newerc', et de omnibus Trentam transeuntibus, ita plenarie ut in burgo de Noting[ham] ; et ex alia parte a duito ultra Rempestunam usque ad aquam de Radeford in Nort. Homines etiam de Noting[ham]scir' et de Derbisir' venire debent ad burgum de Noting[ham] die Veneris et Sabbati, cum quadrigis et summagiis suis : nee aliquis infra decern leucas in circuitu de Noting[ham] tinctos pannos operari debet, nisi in burgo de Notingh[am]. Et si aliquis, undecunque sit, in burgo de Noting[ham] manserit anno uno et die uno, tempore pacis, absque calumpnia, nullus postea nisi rex in eum jus habebit. Et quicunque burgensium terram vicini sui emerit, et possederit per annum integrum et diem unum, absque calumpnia parentum vendentis, si in Anglia fuerint, postea earn quiete possidebit ; neque praeposito burgi de Notingh[am] aliquem burgensium calumpnianti respondeatur, nisi alius fuerit accusator in causa. Et quicunque in burgo manserit, cujuscunque feodi sit, reddere debet simul cum burgensibus taillagia, et defectus burgi adimplere. Omnes etiam qui ad forum de Notingh[am] venerint a vespere diei Veneris usque ad vesperam Sabbati, non namientur, nisi pro firma regis. Et iter de Trenta liberum esse debet navigantibus quantum pertica una optinebit ex utraque parte fili aquae. Quare volo et firmiter praecipio quod praedicti Burgenses praedictas consuetudines habeant et teneant bene et in pace, et libere, et quiete, et honorifice, et plenarie, et integre, sicut habuerunt tempore Regis H[enrici] avi mei. Testibus : Ricardo de Hum[et] Conest[abulario], Willelmo de Braosio, Willelmo de Caisneto, Willelmo de Lanvalei, Rann[ulfo] Vic[ecomite] de Noting[ham].' Apud Eborac[um].

    Confirmation des chartes suivantes en faveur de la Westminster. bourgeois de Gloucester:          H, rex Anglorum et dux Normannorum et comes Andegavorum omnibus archiepiscopis, episcopis, abbatibus, comitibus, baronibus, justiciis, vicecomitibus, et omnibus Jidelibm, suis totius Anglie Francis et Anglis, salutem. Sciatis me concessisse et confit'masse burgensibus meis de Gloecestria easdem consuetudines et libertates per totam terram meant de teloneo et de omnibus aliis rebus quas unquam meliores habuerunt cives Londonienses et illi de Wyntonia tempore regis H . avi nostri. Quare volo et firmiter precipio quad predicti burgenses met omnes Ulas libertates et liberas consuetudines et quietancias plenarias habeant, nequis eis injuriam inde vel dampnum vel molestiam faciat. Testibus, R. comite Comubie, Manassero Biset, dapifero, Warino filio Geroldi camerario, Hugone de Longo campo, apud Westmonasterium. 2. H. rex Anglorum et dux Normannorum et Aquitanorum et comes Andegavorum vicecomitibus suis de Gloecestrescira et de Wirecestresira et de Salopesira et omnibus ballivis eorum, salutem. Precipio quod homines de Gloecestria et omnes illi, qui per flumen Saveme ire voluerint 9 habeant chiminum et iter suum per Savernam cum lignis et carbonibus et mairemio et omnibus mercaturis liberum et quietum. Et prohibeo ne quis eos super hoc vexet in aliquo vel desterbet. Testibus, Gau/rido archidiacono Cantuariensi et WiUelmo de Lanvalei et Radulfo filio Stephawi, apud Gloecestriam.

     

    (1173-1179). —11. Dei gratis rex. Sciatis me concessisse et presenti caria confirmasse conventionemrationabifiter factam inter priorem et rnonachos ecclesie Christi Gant. et Larribiuum Frise...T. Bic. Wint., G. Elyeusi, episcopis, Rie. de Luci, A!wredo de. Martino dap., Regin de Gurtenai, Rob. Marmioti, Will. de Lanval., Thoma Basset, Hug. de Greissi, Will. Basset, Will. Fluo Rad., Gerardo de Ganvilla
     
    Henricus, rex Anglorum, et dux Normannorum et Aquitanorum, et comes Andegavorum, archiepiscopis, episcopis, comitibus, baronibus, justiciis, vicecomitibus, et omnibus ministris et fidelibus suis Anglie, salutem.
    Sciatis quod concedo et hac carta mea confirmo Anselmo Candaveine manerium de Tarentefort, cum pertinentiis suis, ita libere et quiete tenendum sicut ego illud tenui, exceptis placitis et querelis que pertinent ad coronam meam.
    Testibus : Johanne decano, Willelmo de Curci dapifero, Reginaldo de Curtenay, Willelmo de Lanvaleio, Roberto de Stutevilla.
    Apud Argentomum.
    « - Vers 1066. Combourg; son église et son prieuré- Vers 1100. Alain Boterel ou les Origines du premier seigneur de Lanvalei »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :