• - La Maison du cheminneuf sise au 10 de la rue du Lion d'Or

    Aucune description de photo disponible.
     
    Peut être une image de carte et texte qui dit ’plans cadastraux de 1811- 44 120 1780 vers Magdeleine de aménagement 169 le futur logis 1844-1852 chemin (1844) le Vieux 158 Jalles la maison du cheminneuf 156 peeornlihe 153 Colombier 132 150 ich 116’
     
    Le plan napoléonien de 1811 montrant l’absence en cette même année du dit logis précédemment étudié. Il en sera de même pour le plan de 1844. Le dit logis sera donc réalisé qu’au lendemain de cette même date sur le numéro parcellaire 166 ici noté 66  et cela à l'inverse de la dite Maison du cheminneuf ici déjà représentée donc déjà existante.
     
     
    La Maison du cheminneuf
    Antérieur à 1811.
    Aujourd'hui "immeuble locatif".
    Peut-être édifiée sur un bâti premier beaucoup plus ancien cette actuelle maison semble devoir apparaitre entre 1762 et 1811; elle donc donc largement antérieure à l’actuelle Tocade Del Arte regardez précédemment, elle assise à nord.
    Voici donc ici la Maison du cheminneuf qui sera en effet par le dessin implantée dès 1811 sur le premier plan napoléonien propre à notre commune; elle est alors, elle aussi, desservie par la remontée originelle de la dite rue de la Madeleine, remontée originelle qui aujourd'hui est le petit trait d'union reliant géographiquement cette rue à celle du Lion d'Or.
    Cette maison dite la Maison du cheminneuf ici représentée dans son ensemble, ou dans sa totalité, ne semble pas devoir être complétement celle qui sera représentée sur le plan napoléonien de 1811 et ainsi nommée en sa matrice cadastrale.
    Du bâti originel premier il ne semble devoir rester que la façade assise à occident, face à la rivière et malheureusement cachée par un enduit ciment.
    En effet la façade au derrière, depuis la réalisation de la route du Lion d'Or devenue la façade de devant, semble avoir été fortement modifiée dans le nombre de ses ouvertures et cela probablement peu après la réalisation de la nouvelle route du Lion d’Or, peu après la réalisation du viaduc ou pont de Nemours.
    Sa vocation d'immeuble locatif peut-elle remonter aussi haut ceci pouvant alors expliquer cela ?
    Cette grande maison en effet nommée en 1811 : la maison du cheminneuf, sera aussi grandement transformée en son intérieur puisque aujourd’hui elle est il est vrai un immeuble collectif.
    Ce logis, ou cet immeuble, était déjà probablement loué en 1811 puisqu'il était alors en effet le bien du sieur Louis Lothi de son métier : laboureur en Yvignac (matrice cadastrale de 1811). À titre de sa possession il sera possesseur des parcelles 161, 162, 163 et 164.
    La maison originelle semble devoir pouvoir s’apparenter à la Maison Neuve logis cité ici même à Lanvallay en la seconde moitié du XVII siècle dès l’année 1669. Ce logis sera alors le bien du noble homme Jean Lorre de son état notaire au siège royal de Dinan.
    Avec son épouse Denise, fille de maistre Charles Forest, lui aussi présent à la Magdelaine, il sera cité moult fois dans les BMS de la Magdelaine. François son fils héritera de la charge notariale de son père. François et son épouse auront pour enfant Jacques; celui-ci sera inhumé en l’église paroissiale de Lanvallay le 30/11/1753.
     
    Aucune description de photo disponible.
    « - Le logis sis au 8 de la rue du Lion d’Or.- 1762-1811. Le cheminneuf et la veuve Farcy à Rennes »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :